03 Aug

Style : Khleang

Règne : Jayavarman V

Date : Fin de Xème siècle 

Religion : Hindou

Ouverture : 7h30 à 17h30

Durée de visite : Environ 45 mins

Le temple de Takeo

Ce temple, datant d'environ l'an 1000 sous Jayavarman V, n'a jamais été achevé, mais il est dans un excellent état de conservation. Il est considéré comme l'un des plus beaux temples de montagne construits à Angkor. Une vue impressionnante de la forêt environnante peut être appréciée depuis le sommet de ce monument. Ta Keo est une pyramide de cinq niveaux atteignant une hauteur totale de 22 mètres - les deux premiers forment la base de deux cours intérieures, l'une entourée d'un simple mur et l'autre d'une galerie, tandis que les trois derniers, par réduction proportionnelle, sont un immense piédestal artificiel pour le quinconce de sanctuaires.

Il s'agit de la première réalisation en grès d'une telle structure (généralement dédiée à la noblesse déifiée) après le temple de Bakheng qui couronnait une colline naturelle servant de noyau. Ta Keo est construit avec beaucoup plus de soin dans la taille systématique et la mise en place d'énormes blocs de pierre, dont l'arrangement peut être facilement observé, en raison de l'absence de presque toute moulure ou décoration.

La raison pour laquelle ce temple est resté inachevé est inconnue, car il a été abandonné peu de temps après le début de son ornementation. D'après ces fragments restants, ce temple date de la fin du 10e siècle et des premières années du 11e. Les inscriptions gravées sur les montants des portes des gopuras orientaux, concernant les dons faits au temple (mais pas à sa fondation), datent de 1007.

À l'origine, l'accès au monument se faisait par l'est, à travers un fossé, par le biais d'une chaussée pavée, précédée de lions dans le style du Bayon et bordée de bornes. Environ 500 m plus à l'est se trouve la rive du Baray oriental. Le mur d'enceinte extérieur forme un rectangle de 120 m sur 100 m et est en grès sur une base de latérite. La deuxième terrasse domine la première avec une imposante base en latérite moulée et quatre gopuras axis en grès. De la cour, en face des trois niveaux qui forment la pyramide centrale de 14 mètres de haut, on est laissé avec une impression puissante.

La plate-forme supérieure est carrée et presque entièrement occupée par le quinconce de tours sous leur forme inachevée. Celles-ci s'ouvrent aux quatre points cardinaux par des vestibules saillants. Les tours d'angle sont posées sur des socles et sont dominées par la tour centrale qui repose sur une base surélevée avec le développement de ses portiques et frontons ajoutant à sa grandeur. Des fragments de socles et de lingas sont trouvés à la fois dans et autour des tours.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.