21 Aug
Monument de l'indépendance

Le Monument de l'Indépendance a été érigé en 1958 à Phnom Penh, capitale du Cambodge pour commémorer l'indépendance du Cambodge vis-à-vis du colonialisme français en 1953. Conçu par l'architecte cambodgien Vann Molyvann, qui a été « personnellement sélectionné et chargé » par le prince Norodom Sihanouk de son apparence, le symbole de 37 mètres de haut a pris la forme d'un lotus très semblable à la conception du temple Bakong du groupe Roluos du 9ème siècle. Le motif des cent Nagas et des serpents peut être vu dans des contextes historiques, culturels, archéologiques et commerciaux.

Le 9 novembre de chaque année, les responsables gouvernementaux des différents ministères et institutions se rassemblaient ici pour célébrer avec jubilation l'anniversaire de l'indépendance nationale.

En commémoration des âmes des braves combattants et héros qui avaient sacrifié leur vie pour la liberté du pays, des officiers supérieurs de l'armée et de la police défilaient devant le Monument de l'Indépendance, accompagnés d'une fanfare militaire. Le Roi allume cérémonieusement la "Torche de la Gloire" placée à l'intérieur du monument ; puis de manière festive, des ballons colorés sont lâchés dans le ciel.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.