26 Aug
26Aug

La forêt inondée de Prek Toal est le dernier site de reproduction pour une série de grands oiseaux d’eau dans toute l’Asie du Sud-Est. Il constitue un refuge d’importance internationale pour le Pélican à bec tacheté, les Tantales indiens et blancs, le Grand et Petit Marabout et l’Ibis à tête noire, toutes étant des espèces menacées à l’échelle mondiale. Ces espèces nichent en colonies denses réparties sur toute la réserve, entre octobre et juin. De plus, le sanctuaire abrite également le Pygargue à tête grise et le très rare et énigmatique Héliornis asiatique. 

Les colonies, découvertes en 1994, étaient alors sérieusement menacées par une collecte massive d’œufs et oisillons. En 1996, on a estimé que 26,000 œufs et 3,000 oisillons avaient été prélevés. Ils étaient revendus dans les villages flottants comme une délicatesse et un changement du poisson quotidien. Depuis 2001, une équipe de gardes forestiers, constitué de villageois dont d’anciens braconniers a été mises en place par la Wildlife Conservation Society (WCS) avec l’appui d’Osmose. Cette équipe de conservation veille à la protection des colonies durant tout le cycle de reproduction et depuis, les effectifs ont progressé parfois de façon spectaculaire. 

Les données qui suivent sont issues du rapport de WCS de 2013-2014. Un nouveau rapport avec des données à jour est attendu pour 2019-2020.

Nous avon sélectionné 9 oiseaux emblématiques de la réserve de Prek Toal.
Huit d’entre elles sont des espèces menacées à l’échelle mondiale.

Anhinga à ventre noir
Ibis à tête noire
Pélican à bec tacheté
Pygargue à tête grise
Tantale Indien
Petit Marabout
Tantale Indien
Tantale Blanc
Bec-Ouvert Asiatique
Pélican à bec tacheté

Découverte de la Réserve ornithologique Prek Toal 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.