La période de Sangkum Reastr Nyum au Cambodge fait référence à une période politique clé dans l'histoire du pays, qui s'étend de 1955 à 1970. Sangkum Reastr Nyum, qui signifie "Communauté socialiste" en khmer, était un mouvement politique fondé et dirigé par le prince Norodom Sihanouk, qui était alors le chef de l'État cambodgien.

Sangkum Reastr Nyum a été créé dans le but de rassembler différentes forces politiques au Cambodge et de poursuivre des réformes socio-économiques pour moderniser le pays. Le prince Sihanouk, qui jouissait d'une grande popularité à l'époque, espérait que le mouvement unifierait le peuple cambodgien tout en préservant l'indépendance et la neutralité du pays.

Sous le gouvernement de Sangkum Reastr Nyum, le Cambodge a bénéficié d'une période de stabilité relative. Des politiques de développement ont été mises en place pour moderniser l'agriculture, l'industrie et les infrastructures. Des écoles, des hôpitaux et des routes ont été construits pour améliorer la qualité de vie de la population cambodgienne.

Sur la scène internationale, le prince Sihanouk a poursuivi une politique de neutralité, cherchant à maintenir le Cambodge à l'écart des conflits régionaux, en particulier de la guerre du Vietnam. Cependant, cette politique de neutralité a été mise à rude épreuve face aux pressions croissantes des puissances étrangères et des factions politiques internes.

La période de Sangkum Reastr Nyum a également été marquée par un régime politique autoritaire. Le prince Sihanouk a concentré un pouvoir considérable entre ses mains, évinçant les partis d'opposition et limitant la liberté de la presse. Cette centralisation du pouvoir a créé une situation de dépendance excessive vis-à-vis du prince, ce qui a contribué à l'instabilité politique ultérieure.

La période de Sangkum Reastr Nyum a pris fin en 1970, lorsque le prince Sihanouk a été renversé par un coup d'État mené par le général Lon Nol. Cela a ouvert la voie à une escalade de la guerre civile au Cambodge et à l'avènement du régime des Khmers rouges en 1975.

En résumé, la période de Sangkum Reastr Nyum au Cambodge a été caractérisée par des efforts de modernisation, de stabilité relative et de politique de neutralité, sous la direction du prince Norodom Sihanouk. Cependant, cette période a également été marquée par une centralisation du pouvoir et une certaine instabilité politique, préparant ainsi le terrain pour les bouleversements ultérieurs dans l'histoire du Cambodge.